Non, les anodes en titane sont stables, il n'y a pas de lixiviation métallique dans l'environnement concerné et donc pas de pollution résiduelle.